Publicité
Activité aquatique, Canot, Été, Québec

Réserve faunique Rouge-Matawin /// Pagayer sur Les cinq doigts

14-06-2017

Pas besoin d’aller trop loin pour se sentir en pleine nature sauvage. Durant trois jours de kayak-camping au lac Cinq Doigts, au sud de la réserve faunique Rouge-Matawin, notre petit groupe aura vu passer au loin quelques pêcheurs matinaux, et c’est tout pour la présence humaine. Par contre, la faune ailée est largement au rendez-vous : plongeons huards, harles huppés, balbuzards… sans compter de jolis visons et de beaux cacas d’ours qui resteront heureusement invisibles.

On met à l’eau le canot ou le kayak au camping de la Baie noire. Les « doigts » du lac mènent à des baies profondes, mais il faut revenir sur ses pas pour entrer dans la suivante. La recherche d’un campement n’en est pas facilitée, d’autant que les rives sont envahies d’herbages. Il y a bien celui du fond de la baie des Chaloupes avec un camp prospecteur à proximité et de très beaux anciens sites de camping en forêt, mais le peu d’eau et la forte présence de plantes aquatiques rebutent les amateurs de baignade.

Le groupe se replie donc sur une mince bande de sable à l’entrée de la Baie bleue. Surnommée « la plage qui n’en mène pas large » vu qu’elle n’a même pas deux mètres au sec à offrir : une fois les embarcations sorties du lac, elle ne laisse pas grand-place pour marcher, pas plus pour planter les tentes. Par chance, la forêt cache un emplacement relativement confortable pour plusieurs tentes. Nous en ferons notre port d’attache durant trois nuits, profitant ainsi des lieux pour des bains répétés, une petite lecture en hamac ou pour admirer le coucher du soleil après un bon repas pris sur la plage.

De la Baie bleue, on peut filer ensuite vers l’est jusqu’au fond de trois « doigts », dont l’un mène à un petit barrage et le dernier à la large Baie claire, où survit un vieux refuge. Providentiel à l’heure du lunch, car les sites intéressants pour débarquer ne sont pas si nombreux. Mousses et lichens parsèment les sous-bois, et les amateurs de champignons seront gâtés.
 

REPÈRES
Réserve faunique Rouge-Matawin

2002, chemin du Lac Macaza, La Macaza
Enregistrement au poste d’accueil de La Macaza : 819 275-1811.
Camping sauvage : 20,50 $ par personne.
Location de canot sur place : 47 $ par jour.
1 800 665-6527 ou www.sepaq.com/rf/rom
Publicité