Publicité
Hiver, Québec, Ski alpin

Ski cerf-volant /// L’attraction de la traction

20-10-2016

photo : René Jobin

Petit lac Magog
Une belle journée froide, ensoleillée et venteuse : voilà la combinaison parfaite pour une activité enlevante de glisse sur neige. Rendez-vous avec René Jobin pour une séance de ski cerf-volant au petit lac Magog, entre Magog et Sherbrooke. On enfile le harnais, on chausse les bottes de ski alpin… Bien emmitouflés, casque sur la tête, on est fin prêts pour rejoindre le terrain de jeu tout proche : un lac avec un couvert de neige ni trop épais ni trop mince, et celle-ci n’est ni trop fraîche ni trop vieille ! Après une courte formation sur les différentes sortes de cerfs-volants de traction, on apprend les rudiments du montage, puis, sans skis, à manier sa voile, en demi-lune et bordée d’une tige rigide. Une fois la voile décollée, encore faut-il la garder dans les airs en jouant gentiment de la barre de direction. La voile n’aime pas du tout les coups brusques !

C’est parti ensuite pour un essai sur skis… La glisse est un vrai bonheur, mais on prend vite de la vitesse et le problème est de s’arrêter avant d’avoir peur ou d’opérer un virage à faible vitesse. Au bout de quelques essais ratés, avec l’assistance de René en motoneige pour démêler les cordelettes de la voile ou pour se relever, je finis par prendre un peu d’assurance et réussis quelques virages quand le vent n’est pas trop fort. Le temps passe vite à se balader ainsi sur la surface gelée, en tentant d’améliorer un style forcément moins beau que celui de tous ces joyeux lurons qui font des pirouettes sur le lac avec leurs voiles colorées. Au secours, j’ai la piqûre !

TANT QU’À Y ÊTRE…
Marais d’hiver

En passant par Magog, faites un arrêt au marais de la Rivière aux Cerises, dont les courts sentiers sont accessibles à la marche. Au centre d’interprétation, l’exposition permanente Destination marais : suivez le guide ! se double d’une expo d’œuvres artistiques de la collection de la famille Desmarais, sous le titre De plumes et de bois : oiseaux menacés du Québec. Ça vaut le détour.
www.maraisauxcerises.com

Allons au bois Beckett
Non loin de la rivière Saint-François, à Sherbrooke, le parc du Bois-Beckett abrite une forêt ancienne qui a échappé à l’urbanisation. Le boisé possède 6 km de sentiers. Les ornithologues apprécient la présence d’une centaine d’espèces d’oiseaux, toutes recensées.
www.boisbeckett.org

 

Repères
Kite Académie René Jobin
8745, rue Saroy, Sherbrooke
Autre site : 416, chemin Lakeside,
Lac-Brome. Initiation au snowkite (planche de neige tractée) : 85 $
l’heure en cours privé.
819 570-6871 ou
www.kiteacademie.blogspot.ca

Comment s’y rendre : de Montréal, emprunter l’autoroute 10 Est jusqu’à la sortie 128 vers Rock Forest. Suivre la route 112 Est sur 1,2 km, puis tourner à droite à la rue Albert-Dion, puis à droite à la rue André-Vanier, et encore à droite sur le chemin de Venise, et finalement, à gauche à la rue Saroy.

Publicité