Publicité
Canot, Été, Québec

Une incontournable

02-03-2018

Pour flotter tranquillement, il y a bien sûr le lac Normand. Mais pour une expérience plus proche du canot-camping, les lacs Tousignant et Soucis proposent un parcours d’environ 22 km avec plusieurs sites de camping rustique bien distribués tout au long du trajet. Les deux lacs, reliés par un court portage, sont étroits, ce qui contribue à garder le vent et les vagues à l’intérieur des limites acceptables pour canoter.

À la mise à l’eau, au sud du lac Tousignant, on peut aisément laisser la voiture, camper avant un départ matinal et, même, prendre possession du canot qu’on aura loué au préalable. En ce mois de juillet, l’eau est plutôt basse, et après quelques coups de pagaie, on doit déjà mettre le pied à terre afin de traîner le canot à travers un maigre filet d’eau peuplé de sangsues ! Petites, certes, mais si nombreuses qu’on a pris une bonne dizaine de minutes pour toutes les retirer.

On peut ensuite glisser sur une eau calme en se dirigeant vers le nord. Même si un camping aménagé et des chalets bordent la rive ouest de la partie nord du Tousignant, la circulation y est faible.

Après la section du portage, bien balisée et entretenue, le lac Soucis apparaît, et avec lui des plages de sable et des falaises où il fait bon se réfugier pour casser la croûte. À l’extrémité nord du lac, on découvre un beau site recouvert de pins, idéal pour tendre les hamacs et se reposer un peu. C’est que, demain, on part explorer la chute du Vent !

Réserve faunique du Saint-Maurice
Accueil Matawin
3774, route 155, Trois-Rives
Camping rustique : 21 $ par nuit. Camping aménagé : 31 $ par nuit.

Pour les jambes
La réserve compte plus de 40 km de sentiers aménagés pour la randonnée pédestre. Parmi les attraits les plus importants, on peut penser aux chutes Dunbar et à celle du Vent ainsi qu’à une tourbière mystérieuse. Dans la région, le sentier Père Jacques-Buteux, qui fait partie du Sentier national, surplombe la rivière Saint-Maurice tout en grimpant quelques falaises et traversant nombre de ruisseaux.

Resto de la Berge
Ouvert durant la saison estivale, ce petit resto logé à la marina de Grandes-Piles possède une terrasse avec vue sur la rivière Saint-Maurice. Au menu : des fruits de mer, des grillades et une cuisine méditerranéenne.

Maïkan Aventure
Question de rester zen tout en développant ses muscles stabilisateurs et en gardant contact avec la nature, le groupe Maïkan Aventure propose des cours d’initiation au yoga sur planche à rame (SUP Yoga) sur le Saint-Maurice. Tarif : 30 $ (1 h 30).

Centre d’aventure Mattawin
Pour découvrir le canyon des chutes Dunbar de la façon la plus intime qui soit, il n’y a rien comme le canyonisme. En rappel, en glissant, en marchant ou en nageant, la journée s’annonce remplie d’éclaboussures. Tarif : 110 $ par jour par personne (encadrement, équipement et dîner compris).

Publicité