PRÉSENTÉ PAR RÉSEAU ZECS
Destinations | Québec

Passion plein air dans les zecs de la Mauricie

Parmi les 63 zecs du Québec, onze occupent les grands espaces forestiers de la Mauricie. C’est le temps de les explorer.

PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

FASCINANTE LOTBINIÈRE 

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Route de la Soie // Les jours comptés du vieux Kashgar

Kashgar est trop intéressant pour que je ne vous en parle qu’une seule fois.

À part le marché aux bestiaux, le centre de la ville regorge d’échoppes anciennes où acheter les choses les plus lointaines ou les plus bizarres. Dans une ruelle, les épices exotiques côtoient les peaux de serpent séchées. Plus loin, un musicien est submergé par ses instruments. Face à la mosquée, le boulanger s’installe en face du vendeur de melons; la spécialité de la région, avec ses multiples saveurs succulentes, attire toujours un défilé continu de clients. Quand le soleil tape, quoi de mieux qu’une tranche de fraicheur qui fond dans la bouche?

De même que tous ces gens perpétuent les activités traditionnelles de Kashgar, la vieille ville s’accroche tout près de là à son architecture ancestrale. Malheureusement, cette bataille est perdue et une certaine ambiance de la Route de la soie est en train de disparaitre. Depuis  toujours, les maisons basses en adobe se serrent autour de minuscules ruelles. Avec des encorbellements au deuxième étage, les maisons aux portes basses se touchent presque de part et d’autres de ces venelles. Sombres et tortueuses, celles-ci forment un labyrinthe peu accessible qui n’est pas du goût des autorités.

Alors, au nom de la sécurité de ses habitants et du danger d’un éventuel tremblement de terre, cet environnement typique que ses habitants apparemment chérissent est démoli sans appel. Au hasard de mes déambulations, je vois des pâtés entiers de maisons transformés en amas de terre. Par endroits, le toit a été arraché mais les gens vivent en partie dans ce qui reste: trois murs, un coin de cuisine, un poêle qui jadis trônait au milieu de la pièce principale et qui pointe maintenant vers le ciel son tuyau devenu inutile.

Tout cela est d’une grande tristesse. D’autant plus que bien d’autres centre villes ont subi le même sort et tout un passé disparaît à grande vitesse, sans aucun désir officiel d’en maintenir le cachet ou l’aspect historique. La Chine promeut actuellement la Route de la Soie pour le tourisme.

Mais la Route de la soie est de plus en plus éloignée de ce qu’elle fut. Dépêchez-vous d’aller l’explorer, ou alors il vous faudra une imagination fertile pour vous approcher de son illustre passé…