PRÉSENTÉ PAR RÉSEAU ZECS
Destinations | Québec

Passion plein air dans les zecs de la Mauricie

Parmi les 63 zecs du Québec, onze occupent les grands espaces forestiers de la Mauricie. C’est le temps de les explorer.

PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

FASCINANTE LOTBINIÈRE 

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Sentier international des Appalaches /// À la mode népalaise

Les sherpas, ces guides et porteurs de bagages des régions himalayennes, ne sont pas une exclusivité népalaise. Une entreprise de Matane, Gaspésie rando nature, met à la disposition des randonneurs ses «sherpas gaspésiens» pour l’exploration, en courte ou longue randonnée, du parc national de la Gaspésie.

Ces guides ultra sympas – c’est normal, ils sont Gaspésiens – font tout pour faciliter la vie des randonneurs: transport de bagages, préparation des repas, planification de l’itinéraire et interprétation de la nature. Pour les gens qui veulent s’initier aux plaisirs de la longue randonnée, sans connaître les inconvénients, c’est la formule idéale.

En septembre dernier, j’ai testé leur produit-vedette: la randonnée partant du lac Thibault pour rejoindre, 55 km plus loin et 4 jours plus tard, le Gîte du Mont-Albert, en empruntant le Sentier international des Appalaches (SIA). En chemin, on a soumis une multitude de montagnes à nos pieds – Arthur-Allen (980 m), du Blizzard (976 m), Ernest-Ménard (850 m), Ells (1000 m) et du Milieu (950 m) – et on a terminé, en beauté, par la conquête du sommet complètement dénudé du mont Albert (1154 m).

En prenant de l’altitude, c’est toute la végétation qui se transforme. Chaque jour, on a traversé une grande diversité d’écosystèmes, de la forêt de feuillus à la toundra alpine en passant par la taïga. C’est un univers d’une grande richesse, qu’on a exploré en toute légèreté, avec un petit sac à dos sur les épaules, contenant eau, appareil photo et quelques vêtements supplémentaires. Personne n’a regretté le traditionnel sac d’expédition qui courbe l’échine!

Côté paysage, c’est un pur ravissement. Sur les hauteurs, on a des points de vue spectaculaires sur les parois escarpées du flanc nord des Chic-Chocs, les villages de la côte et les monts McGerrigle, dominés par le mont Jacques-Cartier. Quand ce ne sont pas les panoramas qui nous éblouissent, c’est la faune qui prend le relais. Pendant notre odyssée, quatre orignaux se sont montré le bout du nez. On n’en demandait pas tant!

Dans les refuges, chaque soirée a viré à la fête. On a placoté, joué aux cartes et trinqué en masse (avec le transport de bagages, ce n’est pas la potion magique qui manque!). Pendant qu’on reposait nos muscles fatigués, notre guide a cuisiné notre repas et fait la vaisselle. Du vrai trekking cinq-étoiles.

Comment fera-t-on, la prochaine fois, pour se passer de sherpas?

REPÈRES
En saison estivale, Gaspésie rando nature offre plusieurs départs garantis, avec inscription d’un minimum de trois personnes. Les forfaits incluent navette, transport de bagages, location de refuges, repas, collations, droits d’admission dans le parc et guide. Plusieurs itinéraires sont proposés: du lac Thibault au lac Cascapédia (2 jours, 27,6 km, 389 $ par personne); du lac Cascapédia au Gîte du Mont-Albert (2 jours, 27,5 km, 389 $); massif McGerrigle, et du lac Thibault au lac Cascapédia (2 jours, 38 km, 569 $); du lac
Thibault au Gîte du Mont-Albert
(4 jours, 55 km, 736 $); et massif McGerrigle, et du lac Thibault au lac Cascapédia
(5 jours, 65,4 km, 932 $).
418 566-5774 ou www.ecoaventure.com