PRÉSENTÉ PAR RÉSEAU ZECS
Destinations | Québec

Passion plein air dans les zecs de la Mauricie

Parmi les 63 zecs du Québec, onze occupent les grands espaces forestiers de la Mauricie. C’est le temps de les explorer.

PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

FASCINANTE LOTBINIÈRE 

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Le matelas change d’air !

Il y a du nouveau du côté des matelas de sol ! notre équipe d’experts a testé 10 modèles autogonflants ou gonflables. Selon le type de campeur que vous êtes, vous en trouverez certainement un qui vous conviendra.

En camping, l’utilisation de matelas légers et portatifs est à privilégier, surtout quand on transporte ses effets sur son dos. Nous avons donc
sélectionné une dizaine de nouveaux produits, classiques ou innovants, et nous sommes allés nous étendre. Sur un sol parfois dur et bossu, parfois mou et bien plat, et par des températures avoisinant les 30 °C ou frôlant le point de congélation. Résultat : des surprises !

Comme dans le cas des sacs de couchage, faire l’essai de matelas de sol s’avère une activité hautement subjective, particulièrement en ce qui a trait au confort et à l’isolation. Cela étant dit, d’autres caractéristiques, comme le poids et le volume, sont plus faciles à évaluer objectivement.

Le point sur la chose
Le matelas doit jouer deux rôles principaux : procurer un certain confort, peu importe le type de sol, et fournir une isolation qui limitera les pertes de chaleur vers le sol. Le confort du matelas est souvent lié à son épaisseur (une épaisseur accrue est synonyme de meilleur confort, surtout si on se couche sur le côté), mais aussi à sa dureté, à la forme des boudins (comme dans les matelas gonflables), à sa taille (long ou court, large ou étroit), et au coefficient de frottement des tissus extérieurs. Personne n’aime glisser vers le bas de son matelas pendant la nuit, n’est-ce pas ? Au-delà de son usage nocturne, il est important de considérer également sa facilité de transport (poids et volume), sa facilité d’utilisation (doit-on le gonfler ? est-ce compliqué ?), sa durabilité et sa robustesse ainsi que son prix, bien sûr.

Un rapide survol des matelas vendus sur le marché vous amènera à conclure qu’il y a trois grandes catégories : les matelas de mousse à cellules fermées, les autogonflants et les gonflables. Les matelas de mousse, qu’ils soient bleus, jaunes ou même gris, sont de loin les moins coûteux, les plus robustes et les plus durables. Toutefois, leur volume important une fois roulés et leur confort limité réduisent aujourd’hui leur popularité. Les matelas autogonflants, au cœur de mousse à cellules ouvertes qui prend de l’expansion une fois la valve ouverte, ont longtemps été la norme pour le campeur exigeant. Mais avec le retour en force des matelas gonflables, plus légers et plus technologiques que leurs cousins des années 1970, la donne a changé.

Toutefois, une chose n’a pas changé : qui dit gonflable dit risque de dégonflage, et dit aussi temps et efforts pour le mettre à la bonne pression. Si la plupart viennent équipés d’une trousse de réparation de base et que l’opération est relativement simple et efficace, une fuite lente est plus difficile à détecter et à réparer.
D’entrée de jeu, il faut noter que, pour tous les modèles testés, on a été agréablement surpris par la qualité de la confection et des matériaux. Aucun d’entre eux ne s’est révélé un mauvais achat. Voici donc nos impressions sur deux matelas autogonflants améliorés et sur plusieurs matelas nécessitant quelques bons coups de pompe.

Note : les spécifications fournies sont celles des matelas de taille régulière, sauf indication contraire. La cote d’isolation est indiquée avec la lettre R, signifiant R-Value (résistance thermique).

NeoAir XLite, de Therm-a-Rest
Type Gonflable, air
Dimensions 51 cm x 183 cm
Épaisseur 6,3 cm
Poids 350 g
Cote d’isolation R. 3.2
Prix 160 $
Caractéristiques De la série Fast & Light, c’est le plus léger parmi les plus légers ! Une version pour femmes possède une couche isolante ThermaCapture afin d’augmenter (un peu) ses capacités isolantes (R. 3.9).
Commentaires Le nouveau modèle est moins bruyant que l’ancien, mais le bruit de papier froissé créé quand on roule sur le matelas pourrait déplaire à plus d’un. Cela ne nous a pas trop dérangés, toutefois. Son étroitesse et le fait que le tissu extérieur soit plutôt glissant et moins robuste que sur certains autres modèles sont aussi à noter. Mais c’est le plus léger et le plus compact du lot. Sa facilité d’utilisation (gonflage et dégonflage) et son confort adéquat en font un choix tout indiqué pour les expéditions où la performance prime sur tout le reste.
www.cascadedesigns.com


EvoLite, de Therm-a-Rest
Type Autogonflant, mousse et air
Dimensions 51 cm x 183 cm
Épaisseur 5 cm
Poids 480 g
Cote d’isolation R. 2.1
Prix 120 $
Caractéristiques Mousse ultralégère Atmos alternant avec des canaux d’air.
Commentaires Encore ici, la performance prime. Moins léger et compact que son cousin NeoAir XLite, il figure tout de même dans les poids plume. Le EvoLite a toutefois l’avantage d’être plus simple à utiliser puisqu’une ou deux insufflations suffisent pour qu’il soit à la bonne pression. Les tissus sont aussi plus robustes et moins glissants. Même s’il est moins épais que le NeoAir, on l’a trouvé plus confortable en raison du fait que l’air n’est pas chassé sous le poids du dormeur lorsque ce dernier bouge. Comme quoi il est encore possible d’améliorer un concept déjà très bon.
www.cascadedesigns.com


SyncellMat 5, d’Exped
Type Gonflable, air et isolant microfibre
Dimensions 52 cm x 183 cm
Épaisseur 5 cm
Poids 725 g
Cote d’isolation R. 2.9
Prix  175 $
Caractéristiques Isolé avec une microfibre soudée à l’intérieur des parois supérieure et inférieure, chambre à air en forme de diamant, tissu en polyester robuste de 75D.
Commentaires La forme en diamant des capsules d’air le rend confortable et prévient les déplacements involontaires gauche-droite. Les tissus robustes et antidérapants sont appréciés, mais sa masse importante est un irritant majeur pour qui veut faire de la randonnée. Fort heureusement, le dégonflage est plus aisé – sans être de tout repos, toutefois – qu’avec le DownMat (ci-contre).
www.exped.com


DownMat Lite 5 avec pompe, d’Exped
Type Gonflable, air et duvet
Dimensions 52 cm x 183 cm
Épaisseur 5 cm
Poids 600 g
Cote d’isolation R. 4.1
Prix  130 $
Caractéristiques Isolé avec du duvet, valve plate peu encombrante, boudins extérieurs surdimensionnés, boudins longitudinaux, tissu extérieur robuste en polyester 75D, minipompe incluse (aussi offerte séparément).
Commentaires Les gros boudins longitudinaux (ceux extérieurs étant surdimensionnés pour éviter de rouler en bas du matelas) sont très confortables. L’air n’est presque pas chassé lorsqu’on roule dessus, et les tissus sont robustes et antidérapants. Toutefois, son poids et son volume importants en limiteront l’usage pour plusieurs. Bien isolé, il est confortable pour une utilisation trois saisons. Le plus gros irritant, à notre avis, est la difficulté de le dégonfler rapidement et adéquatement : il semble toujours y rester un peu d’air malgré tous les efforts déployés et les techniques utilisées, ce qui complique grandement son rangement.
www.exped.com


Super Reactor, de MEC
Type Autogonflant, mousse à alvéoles ouvertes
Dimensions 135 cm x 198 cm (roulé : 27 cm x 68 cm)
Épaisseur 6,5 cm
Poids 3,8 kg
Cote d’isolation R. 5
Prix  175 $
Caractéristiques Deux valves pour faciliter le gonflage, tissu extérieur en polyester douillet, trousse de réparation et sac de rangement inclus.
Commentaires Houlala ! C’est un tapis, une aire de jeu ! C’est génial pour s’étendre au soleil sur le gravier ou la pelouse (peu importe, les matériaux étant résistants), avec les amis ou les enfants, ou en faire le « plancher » d’une grande tente familiale. Mais que dire de son poids ! On en limite l’usage au camping avec l’auto tout près. La mousse à alvéoles ouvertes permet difficilement de faire gonfler le matelas, et plusieurs insufflations sont nécessaires pour le mettre à la bonne pression. L’opération de dégonflage est aussi un peu laborieuse, malgré la présence de deux valves. Ce matelas est confortable, et vu sa taille gigantesque, on a peu de chance de rouler en bas. Imaginez que vous combiniez ça avec un matelas gonflable léger : le rêve !
www.mec.ca


Reactor Summer, de MEC
Type Gonflable, air, non isolé
Dimensions 52 cm x 181 cm (roulé : 9,5 cm x 31 cm)
Épaisseur 8 cm
Poids 600 g
Cote d’isolation R. 1.6
Prix  79 $
Caractéristiques Matelas non isolé, pompe à pied intégrée, trousse de réparation et sac de rangement inclus.
Commentaires Épais, de bonne qualité, économique et relativement compact et léger, ce matelas ne se démarque pourtant pas. Pas particulièrement confortable (l’air se déplace sous notre poids) ni performant, il plaira aux campeurs qui priorisent un bon rapport qualité-prix. Technologiquement simple, il ressemble au Q-Core SL, de Big Agnes – pour moins de la moitié du prix. Facile à utiliser, il se gonfle et se dégonfle facilement même si les valves nécessitent un peu de pratique pour s’y habituer.
www.mec.ca


Q-Core SL, de Big Agnes
Type Gonflable, air
Dimensions 51 cm x 183 cm (roulé : 9 cm x 23 cm)
Épaisseur 9 cm
Poids 482 g
Cote d’isolation R. 4.5
Prix  184 $
Caractéristiques Isolant synthétique X-Static, boudins latéraux plus gros pour éviter de rouler en bas, trousse de réparation et fourre-tout inclus, surface sans coutures de bord en bord pour éviter les ponts thermiques.
Commentaires Malgré son épaisseur importante et la qualité de sa construction, ce matelas est celui qui nous a le plus déçus en matière de confort. Même si les boudins latéraux sont plus gros, l’air qui se déplace sous le corps à chaque petit mouvement nous a déplu. Rien pour améliorer sa cause, le tissu est glissant (quoique solide) et… on s’est donc retrouvé en bas du matelas à plusieurs reprises. Sa facilité à le gonfler et à le dégonfler est un point fort ainsi que sa cote d’isolation. Mais son prix plutôt élevé et son confort relatif ont malheureusement gâché un peu la sauce.
www.bigagnes.com


Comfort Light, de Sea to Summit
Type Gonflable, air
Dimensions 55 cm x 184 cm (roulé : 8,5 cm x 17 cm)
Épaisseur 6,3 cm
Poids 460 g
Cote d’isolation R. 1
Prix  150 $ (180 $ pour la version isolée R. 3.5)
Caractéristiques Valve multifonction (une valve antiretour pour l’étape de gonflage, une valve de dégonflage contrôlé et une autre rapide), tissu en nylon 40D, technologie Air Sprung Cells à double couche au niveau du torse et à simple couche au niveau des jambes (331 petites chambres d’air interconnectées), trousse de réparation et sac de rangement inclus.
Commentaires Le système de la double couche est intéressant : grâce à une mince trame de nylon 20D, on sépare les chambres à air du dessous de celles du dessus. Par contre, on n’a pas vraiment senti de différence… Un peu plus confortable (plus épais), mais moins compact et léger que le UltraLight, il joue bien son rôle de matelas de qualité qui propose tous les compromis. Comme pour toute la gamme Sea to Summit, le tissu extérieur est relativement léger (moins robuste que certains) et plus ou moins antidérapant.
www.seatosummit.com


UltraLight, de Sea to Summit

Type Gonflable, air
Dimensions 55 cm x 184 cm (roulé : 7,5 cm x 17 cm)
Épaisseur 5 cm
Poids 355 g
Cote d’isolation R. 0.7
Prix  110 $ (140 $ pour la version isolée R. 2.5)
Caractéristiques Valve multifonction (une valve antiretour pour l’étape de gonflage, une valve de dégonflage contrôlé et une autre rapide), tissu en nylon 40D, technologie Air Sprung Cells à simple couche (181 petites chambres d’air interconnectées), trousse de réparation et sac de rangement inclus.
Commentaires La compagnie Sea to Summit nous a surpris avec sa gamme très élaborée de matelas de sol au design novateur. Le système des petites cellules d’air est intéressant d’un point de vue technologique, soit, mais surtout il rend le matelas confortable et prévient le roulement du dormeur. Léger, compact et facile à gonfler et à dégonfler, il entre dans la même catégorie que le NeoAir XLite de Therm-a-Rest sur le plan de la performance. La valve plate aux fonctions multiples est efficace et s’est avérée un charme à utiliser. Il faut toutefois noter la faible isolation de ce modèle, qui le limite à un usage très estival. Par chance, il existe une version isolée.
www.seatosummit.com


Comfort Plus isolé, forme rectangulaire, de Sea to Summit
Type Gonflable, air
Dimensions 56 cm x 184 cm (roulé : 12 cm x 23 cm)
Épaisseur 6,3 cm
Poids 825 g
Cote d’isolation R. 5
Prix  210 $ (180 $ pour le modèle aux coins arrondis)
Caractéristiques Deux valves multifonctions (une valve antiretour pour l’étape de gonflage, une valve de dégonflage contrôlé et une autre rapide) : la présence de deux valves permet de gonfler la section du dessus à une pression plus faible que celle du dessous, si désiré. Tissu en nylon 40D, technologie Air Sprung Cells à double couche (596 petites chambres d’air), membrane réflective Exkin Platinum et isolant synthétique Thermolite, trousse de réparation et sac de rangement inclus.
Commentaires Ici, le concept de la double couche devient vraiment intéressant. L’usage de deux valves permet non seulement de varier la pression de gonflage entre les couches supérieure et inférieure pour ajuster le confort, mais donne aussi une certaine assurance quant aux risques de bris et de dégonflage… Ce matelas confortable et chaud possède aussi une version non isolée (R. 1.5). Il est certain que sa masse importante et son prix élevé en feront réfléchir plus d’un, mais avec le DownMat, d’Exped, c’est l’un des plus confortables qu’on a eu la chance d’essayer, en plus d’être facile à utiliser.
www.seatosummit.com

Tests de gonflage effectués avec les pompes suivantes :

Tout ce qui se gonfle…
Qui dit matelas gonflable dit opérations de gonflage et de dégonflage. C’est, semble-t-il, un mal nécessaire afin de profiter des avantages de ces matelas tendance. Entre deux coups de pompe, des surprises de taille nous attendaient au détour !

Avouons-le, c’est une opération dont on se passerait volontiers. Heureusement, les manufacturiers ont prévu le coup et nous proposent différentes façons d’accomplir la corvée, avec plus ou moins de succès, faut-il l’avouer. Il est toujours possible de gonfler le matelas avec la bouche. Toutefois, le volume important de certains matelas rend l’opération longue et fastidieuse – même sans hyperventiler… Et c’est sans parler des problèmes d’humidité à l’intérieur qui peuvent amener la prolifération de bactéries susceptibles de détériorer les matériaux, à la longue.
On trouve des pompes intégrées qui, bien qu’elles soient toujours à portée de main, augmentent le volume du matelas replié et n’offrent généralement qu’une performance médiocre. Les pompes électriques, fonctionnant à piles, sont quant à elles coûteuses et bruyantes. Et il faut s’assurer que les piles soient toujours rechargées, sinon c’est la bouche qui doit prendre le relais. Enfin, et c’est la révélation, on trouve des sacs de gonflage ultralégers qui font office de pompe efficace et de sac de rangement. Génial ! Ce système de sac-pompe nous a un peu réconciliés avec l’opération.

… Se dégonfle !
En matière de dégonflage, on a eu affaire aux extrêmes. Le NeoAir XLite de Therm-a-Rest, par exemple, prend moins de deux minutes à dégonfler. L’opération est facile et ne nécessite pas de nombreuses manipulations, comme rouler et dérouler le matelas pour chasser l’air. Le DownMat Lite 5 d’Exped, quant à lui, requiert plus de cinq minutes de combat, duquel on ne sort pas toujours gagnant ! Il semble toujours rester de l’air dans les canaux, ce qui complique le rangement.