PRÉSENTÉ PAR TOURISME OUTAOUAIS
Destinations | Québec

Le plein d’oxygène en Outaouais

Pour bouger et s’oxygéner, l’Outaouais est la destination plein air par excellence.

PRÉSENTÉ PAR RÉSEAU ZECS
Destinations | Québec

Passion plein air dans les zecs de la Mauricie

Parmi les 63 zecs du Québec, onze occupent les grands espaces forestiers de la Mauricie. C’est le temps de les explorer.

PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

Fascinante Lotbinière

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Cuisiner les petits fruits du Québec

  • Shutterstock

Tarte aux bleuets, confiture de fraises, muffins aux framboises… Ces recettes vous viennent-elles en tête lorsque vous avez envie de cuisiner les petits fruits du Québec ? Que penseriez-vous de biscuits aux baies d’argousier ou d’un gâteau aux camerises ? Plusieurs petits fruits de chez nous sont encore méconnus et mériteraient d’être plus présents dans nos assiettes, que ce soit pour leurs vertus antioxydantes ou pour le maintien du patrimoine culinaire du Québec. Nous vous donnons quelques idées pour les apprivoiser et les mettre au menu au fil des récoltes.

Dans un gorp

Pour faire changement des populaires canneberges ou des classiques raisins secs, mettez de l’avant les fruits d’ici dans un gorp qui contiendra des cerises de terre, des griottes et des bleuets séchés. Combinez le tout à des noix de votre choix et à des pépites de chocolat noir ou au lait, qui viendront balancer l’acidité de la griotte et de la cerise de terre.

Dans un smoothie

Le smoothie est la recette par excellence pour intégrer graduellement de nouveaux ingrédients. Par exemple, on y ajoutera des camerises congelées, un fruit dont le goût est un peu plus acidulé que le bleuet. On ajustera le dosage sucré-acide selon ses préférences, par exemple en ajoutant plus ou moins de sirop d’érable ou en intégrant des fruits plus doux, comme des fraises du Québec bien sucrées.

En tartinade

Les confitures et les chutneys constituent d’autres délicieuses options pour cuisiner les petits fruits méconnus du Québec, comme les baies d’argousier. Avec sa belle couleur orangée, ce fruit se transforme aisément en coulis ou en tartinade pour ajouter une pointe acidulée à une recette, tant sucrée que salée. Il en va de même pour la chicoutai, autre petit fruit jaune orangé issu du territoire québécois, plus précisément de la Côte-Nord. Sirop, coulis et gelée sont autant de possibilités qui permettront de l’apprivoiser.

La groseille au menu

Ce petit fruit se décline, comme les autres, dans toutes sortes de desserts, mais il peut aussi exceller dans un plat principal, notamment dans la salade de quinoa proposée ici. La groseille est cependant plus difficile à trouver, mais sachez qu’il est possible d’en faire pousser sur son terrain ! Une belle façon d’être autosuffisant et d’apprendre à connaître cette baie. Sinon, si vous passez dans le coin de l’île d’Orléans entre les mois de juillet et septembre, vous y trouverez l’un des rares endroits offrant l’autocueillette de ce petit fruit. Si vous n’arrivez pas à vous en procurer et que notre recette vous donne l’eau à la bouche, il suffit d’une simple substitution avec des framboises et le tour est joué. Faites preuve de créativité !