PRÉSENTÉ PAR TOURISME GASPÉSIE
Destinations | Québec

La Gaspésie au long cours

La Gaspésie, c'est “le” terrain de jeux parfait pour s’initier aux grandes expéditions avec nuitées en refuge.

PRÉSENTÉ PAR RÉSEAU ZECS
Destinations | Québec

Osez les zecs des Laurentides

Avis aux canoteurs, kayakistes, randonneurs et adeptes de vélo de montagne et de gravelle, c’est le temps de défricher ces territoires naturels que sont les zecs.

Quand la température fait des siennes

La première responsabilité d’un pleinairiste est de suivre un cours de secourisme en régions isolées1 afin de mieux comprendre l’hypothermie (et l’hyperthermie) et surtout, de savoir comment réagir en pareil cas.

L’hypothermie survient quand notre corps perd plus de chaleur qu’il n’est capable d’en générer. Le résultat est une baisse de la température interne. Contrairement à ce qu’on pense, l’hypothermie peut survenir à n’importe quelle saison; durant l’été, par exemple, lorsqu’une personne tombe à l’eau. Porter sa veste de sauvetage en tout temps peut sauver la vie.

La règle du 1-10-1 du Dr Giesbrecht
Le Dr Gordon Giesbrecht, professeur de thermophysiologie à l’Université du Manitoba, a consacré sa carrière à l’étude des dangers de l’immersion en eau froide. Il a identifié trois phases critiques2 d’une immersion en eau froide – le choc dû au froid, la perte de motricité et l’hypothermie – et la durée approximative de chacune. La règle du 1-10-1 indique comment agir dans une telle situation et du temps dont on dispose pour s’en tirer:

1 = Contrôler sa respiration en moins de 1 minute:
– ne pas paniquer;
– si possible, entrer lentement dans l’eau et éviter que la tête soit immergée.

10 = Tenter de se sauver soi-même en moins de 10 minutes, période durant laquelle la motricité est encore possible et demeure utile:
– avant de s’affaiblir, s’accrocher à quelque chose qui fait flotter (porter une veste de sauvetage AVANT de tomber à l'eau augmentera les chances de survie).

1 = Garder en tête qu’on a un peu plus de 1 heure avant de perdre conscience et avant que sa température interne baisse de façon significative (état d’hypothermie). Pendant cette heure (en attente des secours), voici ce qu’il faut réussir à faire pour retarder l’hypothermie:
– adopter la position fœtale;
– adopter la position du caucus s’il y a plus d’une personne dans l’eau;
– sortir de l’eau le plus vite possible;
– si ce n’est pas possible, sortir le corps de l’eau le plus possible (par exemple, en se hissant sur l’embarcation ou sur un objet flottant).
De façon générale, il faut compter environ deux heures d’immersion totale en eau froide pour arriver à l’arrêt cardiaque.

Avec ou sans ma veste de sauvetage?
Selon les expériences du Dr Giesbrecht, si on tombe dans l’eau froide sans veste de sauvetage et à une bonne distance de la rive, les chances de survivre sont presque nulles. La meilleure option dans un cas d’immersion en eau froide sans gilet de sauvetage serait de rester près de l’embarcation.

En cas de dessalage en eau froide avec une veste,
il faut se poser deux questions:

1 Les secours seront-ils arrivés dans moins d’une heure? Si oui, il est préférable de rester près de l’embarcation et de conserver sa chaleur au maximum.
2 Les secours arriveront-ils dans plus d’une heure? Dans ce cas, on peut décider de nager vers la rive le plus efficacement possible et sans arrêt! – pour autant qu’on a réussi à contrôler sa respiration. La plupart des gens sont capables de nager durant environ 45 minutes.

1 Quelques entreprises offrent ce genre de cours :
www.siriusmed.com, www.croixrouge.ca, www.wildmed.com
2 Pour plus d'information à ce sujet, consulter le sitewww.coldwaterbootcamp.com