PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

FASCINANTE LOTBINIÈRE 

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Route de la Soie /// Au pays des Ouïgours

Depuis plus de deux semaines, je suis dans la province du Xinjiang. C’est la plus grande province de Chine et la plus à l’Ouest. Il y a d’ailleurs un très net côté Far West autour de nous. Les étendues désertiques, les villages épars qui semblent à la frontière de… tout ce qui représente la Chine, finalement, et les convois de camions chargés de matériaux et de denrées.

Il y a aussi une grande migration des Chinois de l’Est qui viennent s’établir là où il y a espace et opportunités. L’autre jour, j’ai même vu, en plein milieu de nulle part, un bâtiment poussiéreux qui ressemblait à un ranch abandonné, avec un portail d’entrée où il manquait juste une paire de cornes de bœufs pour se croire au Colorado.

C’est la Chine et ce n’est plus la Chine. C’est le pays des Ouïgours depuis plus de mille ans. L’écriture est de type arabe, la religion musulmane est très présente, même si les mosquées côtoient les pagodes. Les gens s’habillent différemment, se coiffent différemment. Le poulet aux arachides est remplacé par le polou, un riz savoureux à l’agneau et aux oignons. Il y a cinquante variétés de melons et certains se conservent tout l’hiver.


Hier, je me promenais au marché et un vieil homme assis sur une charrette m’a invité à le rejoindre. Nous avons tenté de communiquer un moment. Quand un jeune est venu le saluer, il m’a également adressé un « Salaam aleikum » sympathique. Ma réponse automatique « Wa aleikum salaam » a surpris et touché le vieil homme. Après quelques échanges limités, je suis parti et il a volontiers accepté que je le prenne en photo en souvenir de notre rencontre. Regardez bien son visage : on n’a pas l’impression d’être en Chine. Regardez de plus près, il a les yeux partiellement bleus.

La plupart des gens ici ont des origines turco-mongoles ou indo-européennes. Pendant des siècles, la Route de la Soie a créé un formidable échange, non seulement de marchandises, mais aussi de populations et de cultures. Et les oasis ouigoures, dans l'un des milieux les plus extrêmes du monde, sont en plein cœur de cet échange, avec à l’Est l’immense Chine traditionnelle et à l’Ouest, les peuples turcs et perses.