Poudre de protéines et boisson de récupération 

Les poudres de protéines, généralement consommées immédiatement après les entrainements, sont populaires. Cependant, elles présentent une importante lacune : leur teneur en glucides est nulle. Puisque la plupart des gens les mélangent simplement avec de l’eau, cela en fait une collation de récupération incomplète. On pourrait toutefois utiliser une poudre protéinée dans un smoothie à base de fruits de façon à bonifier la teneur en glucides de celui-ci.

Il existe sur le marché des boissons de récupération offrant un ratio plus intéressant de glucides et de protéines, mais pas besoin de vous tourner vers ces produits souvent coûteux. Le bon vieux lait au chocolat demeure la boisson de récupération par excellence, car il présente justement ce ratio 3 pour 1 tant recherché. En revanche, cette option est moins pratique à transporter durant une expédition dans les montagnes. Les boissons de récupération sous forme de poudre, qu’on mélange simplement avec de l’eau, deviennent donc une solution intéressante pour alléger ses bagages et se simplifier la tâche.

Finalement, la collation de récupération n’est vraiment utile que dans certaines situations. Évaluez vos besoins (en fonction de votre poids) et analysez vos collations actuelles. Fournissent-elles suffisamment de glucides ? Contiennent-elles une source de protéines ? Afin de maximiser vos journées de randonnée, pensez à bien récupérer.