Sur les glaciers des Selkirk

  • Photos SME

À 50 km au nord de Revelstoke, en Colombie-Britannique, se cache dans les montagnes un domaine skiable spécialisé dans le ski de poudreuse, le Selkirk Mountain Experience. Uniquement accessible par hélicoptère, ce terrain de jeu aux multiples glaciers attire les mordus de neige folle qui n’ont pas froid aux yeux.

Sur ma gauche, une pente abrupte de 15 m se termine dans un ruisseau. Je m’ordonne de glisser un pied devant l’autre sans regarder la cavité. Le vent des derniers jours a tellement compacté la neige que les skis du guide n’ont laissé aucune trace devant moi. Quand je parviens au bout du virage, le compagnon qui me suit fige, paralysé à la vue du vide. Le guide, qui se déplace avec aisance dans toute cette verticalité, se rend auprès de lui et dit qu’après ces rebords, ce sera moins éprouvant, sur le glacier. Ça rassure mon compagnon, et moi aussi.

C’est ma première expérience de randonnée alpine sur un glacier, et vu son intensité, je ne suis pas près de l’oublier ! Chaque jour pendant une semaine, accompagnés par un guide certifié, les autres skieurs et moi essaimerons à partir de l’auberge du glacier Durrand (1946 m d’altitude), l’hébergement de haute montagne de 11 chambres de Selkirk Mountain Experience (SME). Ce terrain de jeu exclusif est vaste de 96 km2 et il comprend 18 glaciers et 35 sommets alpins.